Article

Un stage plein d'amitié

Un stage plein d'amitié

18 ans. Cela fait exactement 18 ans que Didier Cucchi accueille des stagiaires en cette période de l'été pour parfaire leur technique de combat, pour progresser mais dans une ambiance très conviviale. Si les stations balnéaires de Montalivet et Saint-Jean-de-Luz étaient auparavant les points d'ancrage de ce stage estival, c'est Villeneuve qui a repris le flambeau pour la deuxième année consécutive. Mais quel que soit l'endroit, à la plage ou sur les bords du Lot, on retrouve toujours les fidèles, «Les Copains d'abord» pour reprendre la célèbre chanson de Georges Brassens. Et parmi la cinquantaine de jeunes hommes ou demoiselles en kimono dans le dojo du complexe sportif, il y a toujours le carré d'as, Franco, Miki, Jean-Louis ou Loïc.

Une belle histoire d'amitié
«Ce sont des amis de longue date, en qui j'ai une profonde estime et une entière confiance», insiste Didier Cucchi, jouant une nouvelle fois à domicile. Franco, 58 ans, résidant dans la région de Metz, n'a pas hésité à avaler 927 km pour retrouver son vieil ami Didier et pour participer au stage. «La technique que je peux acquérir dans ces travaux d'été, je la fais partager à mes élèves en Moselle. Et puis avec Maître Cucchi, c'est une belle histoire d'amitié qui dure depuis 2005 lors d'un stage à Montalivet avec Angelo Parisi et Bernard Tchoullouyan». Même son de cloche pour l'Espagnol Miki, 41 ans, propriétaire d'un hôtel à Ibiza. «La France est une nation forte du judo et je suis toujours heureux de retrouver Didier qui est comme un grand frère. Il vient aussi régulièrement à Ibiza car mon hôtel possède aussi un dojo. Pour ce stage à Villeneuve, j'ai pu amener huit jeunes Espagnols». Et le Belge Jean-Louis Pany, 54 ans, de poursuivre : «En tant qu'ancien entraîneur de Madagascar et actuellement au Comité olympique, nos routes se sont souvent croisées avec Didier sur le plan international. Une histoire d'amitié est née tout naturellement. Ce stage d'été est très intéressant car il permet à des jeunes judokas de progresser».

Un sentiment que partage également Loïc Auffret, 28 ans, professeur au Passage Judo Université. Ce stage d'été au complexe sportif devait se clôturer jeudi soir.
logo du judo club villeneuvois

Autres articles


Le Judo-Club villeneuvois prépare sa rentrée

Le Judo-Club villeneuvois prépare sa rentrée

Certes, le contexte est assez particulier avec un virus qui circule toujours cet été mais la rentrée au Judo-Club villeneuvois aura bien lieu le m

Yoan Lestrié en a vu de toutes les couleurs

Yoan Lestrié en a vu de toutes les couleurs

Nous devions le rencontrer au mois de mars dernier Yoan Lestrié mais le Covid-19 en avait décidé autrement. Alors celui qui vient de rentrer da

Ma vie est actuellement en stand-by

Ma vie est actuellement en stand-by

Il est un peu dépité Didier Cucchi, lui qui l’habitude de bouger et de voyager régulièrement. Mais comme tout le monde, le professeur de judo

Clément Menaud franchit une nouvelle étape

Clément Menaud franchit une nouvelle étape

Même pendant les vacances scolaires, il bosse dur aux entraînements Clément Menaud. Et le travail paye pour ce grand espoir du Judo-Club villen

Théo Binst ceinture noire et mental d’acier

Théo Binst ceinture noire et mental d’acier

Les interviews, ce n’est pas trop son terrain de jeux au jeune Théo Binst, de nature très introvertie et pensionnaire du Judo-Club-Villeneuvois.

Record d'uchi-komi

Record d'uchi-komi

Lors du stage estival de judo au complexe sportif qui s'est clôturé en fin de semaine dernière, les nombreux stagiaires ont réalisé un record d'u