Article

Théo Binst ceinture noire et mental d’acier

Théo Binst ceinture noire et mental d’acier

Les interviews, ce n’est pas trop son terrain de jeux au jeune Théo Binst, de nature très introvertie et pensionnaire du Judo-Club-Villeneuvois.

Par contre, celui qui vient de rentrer dans le cercle très privilégié des ceintures noires s’exprime beaucoup mieux sur un tatami.

"Ce gars-là, il a un sacré caractère et une énorme volonté dans ses combats.

Il peut tomber 20 fois mais il va se relever car il ne lâche jamais rien" note en aparté son coach Didier Cucchi.

Ce dernier n’a pas été surpris de voir son élève décrocher logiquement une ceinture noire samedi dernier à Agen avec une épreuve technique qui n’aura été qu’une formalité.

"J’avais déjà les points pour changer la couleur de ma ceinture mais il ne fallait pas se rater. Et puis curieusement, je suis beaucoup plus à l’aise dans mes combats" lâche timidement ce judoka de 18 ans.

Et si l’on ouvre d’autres portes dans sa jeune
carrière, on s’aperçoit que Théo est surtout un passionné des arts martiaux et des sports de
combat.

Une vraie addiction dirions-nous pour ce champion de l’effort, pratiquant également la lutte (il vient de se qualifier pour le championnat de France dans sa catégorie), le ju-jitsu traditionnel et se projetant maintenant vers le MMA (arts martiaux mixtes).

"C’est vrai qu’une carrière professionnelle dans le MMA ne me déplairait pas car c’est un condensé de toutes les autres disciplines que j’affectionne.

En plus, il vient d’être légalisé en France." Normal donc lorsqu’on lui demande quel est son sportif de haut niveau préféré, il nous répond spontanément l’Irlandais Mac Grégor.

"Généralement, ce sont les Américains qui sont les rois du MMA et cet Européen a réussi à bouleverser la hiérarchie mondiale !" S’entraînant dur chaque semaine avec 3 séances de judo, deux séances de lutte et de la musculation tous les jours y compris le dimanche, Théo Binst veut franchir de nouveaux paliers. "Si sur le plan technique, je peux encore m’améliorer dans tous les sports que je pratique, mon point fort, c’est surtout mon mental et cette volonté d’aller le plus loin possible dans la compétition" termine ce jeune athlète dont on a certainement pas fini d’entendre parler.
logo du judo club villeneuvois

Autres articles


jour de gloire

jour de gloire

Il ne réalise pas encore Willy Micieli ! La ceinture noire, c'était vraiment un cadeau venu du ciel pour ce pensionnaire du Judo-Club villeneuvois p

dans la cour des grands

dans la cour des grands

Le Judo-Club-Villeneuvois sera donc bien représenté lors des prochains championnats de France qui se dérouleront les 1er et 2 juin à Ceyrat, dans

Le grand Slam tourne court

Le grand Slam tourne court

Le grand Slam à Paris, c'est le plus grand tournoi mondial, ayant réuni ce week-end 98 pays et 600 judokas. Un rendez-vous majeur en ce

reprise en  septembre

reprise en septembre

Le Judo-Club-Villeneuvois de Didier Cucchi rouvrira ses portes le mercredi 12 septembre, à 14 heures, au complexe sportif, avec la possibilit&e

fin de saison avec Manolo

fin de saison avec Manolo

Pour remercier tous les partenaires mais aussi tous les amis qui l'ont accompagné et aidé durant toute la saison sportive, Didier Cucchi

Un stage plein d'amitié

Un stage plein d'amitié

18 ans. Cela fait exactement 18 ans que Didier Cucchi accueille des stagiaires en cette période de l'été pour parfaire leur techn